Vivez, profitez et osez..... aussi avec le vitiligo !

Conseils aux parents

Les enfants et les jeunes peuvent parfois développer des problèmes psychosociaux dus à l’insécurité quant à leur apparence. Ce risque est encore plus grand s’ils sont victimes d’intimidation. En conséquence, ils peuvent développer une image d’eux-mêmes négative, perdre confiance en eux, avoir peur de la vie sociale et se retirer.

Que pouvez-vous faire en tant que parents si vous remarquez cela chez votre enfant ? Aidez-le à accepter le vitiligo. Les conseils ci-dessous peuvent être utiles.

  • Demandez à votre enfant de parler du vitiligo pour expliquer à la classe les boutons. L'expérience montre que le harcèlement diminue rapidement lorsque les enfants comprennent de quel type de taches il s'agit. Demandez-en un gratuitement forfait parlant à Vitiligo.nl.
  • Inscrivez votre enfant auprès de l'association Vitiligo.nl, qui regroupe les (parents d') enfants atteints de vitiligo. L'association organise au moins une fois par an journée des membres où les enfants peuvent se rencontrer et suivre un programme ciblé pour renforcer leur confiance en eux. Les enfants s'amusent également lors d'une telle journée et restent souvent en contact les uns avec les autres via les réseaux sociaux. En tant que membre de Vitiligo.nl, vous recevrez le magazine des membres quatre fois par an Projecteur!comprenant une section jeunesse et des informations régulièrement mises à jour pour les parents. Il adhésion à Vitiligo.nl coûte 28 euros par an (à partir de 2022) et ce montant s'ajoute certaines caisses d'assurance maladie  déclarer.
  • Faites une ou plusieurs impressions pour votre enfant de la carte d'information, le livret pour enfants, que Vitiligo.nl a offert à tous les membres il y a quelques années. Vous trouverez ici le PDF. Cela permet à votre enfant d'expliquer rapidement et clairement aux gens ce qu'il a.
  • Rejoins groupe Facebook privé Vitiligo.nl, où les personnes atteintes de vitiligo et les parents d'enfants atteints de vitiligo échangent leurs expériences.
  • Si votre enfant est un peu plus âgé, aidez-le avec des astuces de camouflage. Cela peut se faire avec un maquillage régulier ou un autobronzant, pour lesquels des conseils sont régulièrement repris dans le magazine des membres. Projecteur!, mais vous pouvez également demander conseil personnalisé à un thérapeute de la peau qui connaît les bons produits et couleurs de camouflage. De nombreuses complémentaires santé remboursent une consultation esthéticienne médicale ou un thérapeute de la peaut.
  • Envisagez un camp de vacances de fondation L'étoile . Ces semaines de vacances visent à rendre les enfants résilients et à accroître leur confiance en eux au cours d'une semaine ludique. Lisez l'article dans ce Projecteur! N°1 de 2018 était debout
  • Dans les cas graves : demandez de l'aide à votre médecin généraliste ou une orientation vers une aide psychologique. Si nécessaire : parlez à l'école de la politique en matière d'intimidation.
fr_FR